mardi 18 février 2014



Elaborer un Journal Interne :
Pourquoi ? Comment ?

Manager GO

Nous n'insisterons jamais assez au sujet de l'importance de la communication interne. Un de ses objectifs majeurs est d'aider à obtenir une certaine cohésion au sein de l'entité. 

Le journal interne est un outil au service de ce type de communication. Pourquoi créer un journal interne ? Il permet entre autre de renforcer le lien entre la direction de l'entreprise et ses employés. Un lien qui s'établit par un dialogue formalisé et couché sur le papier (physique ou numérique).
Ce support fait partie de la palette des outils à la disposition de l'entreprise pour communiquer avec ses employés.
Comment procéder pour produire une telle publication ? 
Les étapes sont classiques et commune à d'autres supports, à savoir : définir l'objectif général et la cible pour chaque publication, fixer la ligne éditoriale, concevoir la forme du contenu et sélectionner les sujets à traiter.
Quelles informations faire apparaître ? 

Généralement tout type de nouvelles sur la vie d'entreprise pouvant intéresser les collaborateurs : les nouveaux marchés, les projets majeurs, les personnalités qui marquent la structure... Bref, tout ce qui peut accrocher les lecteurs sans nécessiter une communication différente.





«QUE CE SOIT POUR SE DEVELOPPER, RECRUTER, FAIRE ADHERER OU SIMPLEMENT POUR PERMETTRE LA CONDUITE DE SON ACTIVITE, LES ORGANISATIONS DOIVENT DEFINIR UNE VISION STRATEGIQUE DE LEURS CONTENUS »

RELEVER LES GRANDS DEFIS DE L’ENTREPRISE COMMUNICANTE

La question de la confiance entre l’entreprise et ses parties prenantes est devenue cruciale. Les entreprises, les marques et les organisations font aujourd’hui face à un ensemble de défis sans précédent.
Or, il n’y a pas de confiance sans information. Bouchra MUFTISADE, Journaliste Indépendante, est une spécialiste du management et de la réalisation des contenus.

J’ai aujourd’hui une double conviction :

Les contenus n’ont jamais été aussi stratégiques pour la communication des entreprises

Il y a trois raisons à cela :
°° L’attente croissante de la société vis-à-vis des entreprises. Faire son métier n’est plus suffisant. La question du « comment » est posée, que ce soit en matière sociétale, environnementale, sociale, citoyenne, éthique ou de gouvernance. Ceci  suppose, pour l’entreprise, de prendre ses responsabilités, de s’engager et de le faire savoir.

°° Les entreprises deviennent des médias. La multiplication des thématiques-clés pour l’entreprise ainsi que celle des publics, invite l’entreprise à prendre la parole sur plus de sujets, auprès d’audiences plus diverses, en l’occurrence les médias.

°° Le monde numérique rend les contenus encore plus cruciaux. D’abord, parce qu’il favorise le jugement de l’opinion sur l’entreprise et ses hommes. Ensuite, il l’invite à démultiplier sa présence en dehors de ses seuls espaces maîtrisés, pour investir l’ensemble de l’espace numérique.


Les entreprises doivent être accompagnées pour faire vivre ces contenus

°°Faire vivre les contenus, c’est à la fois informer, surprendre/divertir et gérer les conversations autour des contenus.

°° Faire vivre les contenus, c’est pouvoir produire les contenus, les porter auprès des publics par différents moyens, et faire en sorte que les publics y adhèrent. Ce qui suppose de travailler en profondeur sur les attentes… et sur les preuves.

°° Faire vivre les contenus aujourd’hui, c’est aussi travailler la problématique de transformation des entreprises. C’est un enjeu à la fois culturel (la posture conversationnelle), organisationnel (le rôle et les responsabilités de la communication) et interne (le nouveau contrat relationnel entre l’entreprise et ses collaborateurs).

Mon projet est structuré autour de ces grandes questions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire